NATHALIE RICHARD

  • Instagram
  • what-is-off-facebook-activity-featured_edited
  • IMDb
  • Youtube
  • Mail

PHOTOGRAPHE DE PLATEAU & PORTRAITISTE


Je m'appelle Nathalie Richard (ou Efficius) et suis originaire de Rhône-Alpes. J'ai toujours eu la fibre artistique et l'amour du cinéma. D'aussi loin que je m'en souvienne, je n'ai cessé de créer par tous les moyens que ce soit. La photographie n'est venue que bien plus tard comme une évidence. 

Autodidacte ayant tout appris sur le terrain via l'argentique, j'ai forgé mon apprentissage en observant les autres. Je suis devenue instantanément photographe de plateau dès que j'ai découvert ce métier et ai pu au fil des années apprendre sur les plateaux aux côtés des directeurs de la photographie, chefs décos, et tout ce qui peut de près ou de loin inspirer un univers. J'ai commencé très rapidement à travailler sur des films historiques et de guerre, participé à de nombreux films indépendants et me suis même essayée à la direction de la photographie. Le photographe de plateau est en quelque sorte un reporter-spectateur du travail des différents corps de métier. Il faut être le plus discret possible tout en restant aux aguets pour savoir saisir le moment qui fera décoller la communication du film. Ce métier demande beaucoup de patience, force et concentration pour savoir capturer le/au bon moment. Femme artiste discrète, je sais parfaitement ne jamais me faire remarquer sur un plateau, jusqu'à me faire oublier. J'anime en parallèle à mon activité des ateliers de Scénographie-Cinéma à l'Université pour garder un oeil aguerri sur cette grande industrie dans tous ces aspects, et ai tenté l'expérience de Cheffe Déco. 

Ce n'est qu'une fois avoir constitué mon book de photographe de plateau que j'ai décidé de devenir portraitiste et d'en faire mon métier. Outre la photographie de plateau, je réalise donc portraits et reportages-photos dans des milieux les plus variés, de l'industrie du cinéma au milieu musical en passant par le théâtre, l'entreprise, la sphère familiale (books de comédiens, avants-premières, festivals, mariages, photos de classe, photographie institutionnelle)...

Mon travail repose sur ce qui est révélé ou dissimulé par la lumière. Il a parfois été utilisé pour les affiches des films auxquels j'ai participés, avec la particularité d’être des photographies de plateau prises sur le vif pendant le tournage.

Avec mon Sony A7RII, des hybrides Fuji, des objectifs à focale fixe et quelques argentiques, j'ai développé une large gamme de styles photographiques et sais m'adapter à tout type de demande, des projets les plus extravagants aux travaux plus conventionnels/neutres/sobres.

 

Je m’adapte sans cesse à mon environnement et ne cesse de remettre en question mon travail. Je ne reproduis pas ce que je vois, je photographie ce que je ressens et travaille sur l’émerveillement de chaque personne que je rencontre. Véritablement passionnée par ce métier, je m'efforce à ma manière de le faire vivre et perdurer. Il faut avoir conscience du devoir de mémoire et de ce qu'on doit laisser, que ce soit après la fabrication d'un film comme dans nos souvenirs personnels à chaque étape de notre vie. Avec les nouvelles évolutions technologiques et sociales, c’est ce qu'il nous reste de meilleur à donner : savoir faire la différence de par nos sensibilités respectives et proposer le meilleur pour promouvoir l’image d’un film.

NR_03134.jpg